CHR

  • Mesures d’aide aux restaurateurs face au coronavirus

    Vous trouverez ici toute les mesures d’aide à destination des restaurateurs face à la crise du coronavirus. Informez-vous sur les droits et les aides exceptionnelles mises en place par le gouvernant à destination des restaurateurs. Ces infos sont accessibles sans abonnement, sans enregistrement de vos coordonnées, et gratuitement. Cette démarche sert à soutenir le secteur de la restauration jusqu’au jour d’après… le coronavirus. #avecNosChefs

    20 MARS 2020 : synthèse des mesures d’aide pour les restaurateurs confrontés au coronavirus :

    Mesures immédiates en faveur des restaurateurs :

    • Fermeture jusqu’au 15 avril 2020 des établissements accueillant du public dont les restaurants sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire actuelle. La liste des établissements évolue jour après jour, suivez les dernières publications.
    • 2 médiateurs à votre service, le Médiateur des entreprises, et le médiateur des crédits. Afin de venir en aide aux entreprises et de résoudre les éventuels litiges contactez ces médiateurs, le service est gratuit.
    • Les administrateurs et mandataires judiciaires mettent en place un numéro vert gratuit qui sera actif à partir de lundi 23 mars. Lire le communiqué de presse ici. 0 800 94 25 64

    Au service de l’intérêt collectif et de la sauvegarde de l’emploi, et dans le respect des règles de prudence, le CNAJMJ met en place un dispositif citoyen d’ampleur nationale autour des mesures de soutien aux entreprises annoncées par Emmanuel Macron. L’objectif : “ne pas laisser une crise économique se propager et la peur de la faillite s’installer”.

    Christophe Basse, Président du Conseil national des administrateurs judiciaires et des mandataires judiciaires

    Mesures à échéance fin mars et ou fiscales :

    • Des délais de paiement et reports d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts). Dans les situations les plus difficiles, une remise d’impôts directs est possible sur étude individualisée de dossier
    • Soutien de l’État, de la banque de France et des banques françaises pour rééchelonner, obtenir, reporter le remboursement des crédits bancaires. Bpifrance est mobilisée pour garantir et/ou obtenir des lignes de trésorerie. Cette demande s’effectue en complétant le formulaire de demande de délai de paiement et/ou de remise d’impôt
    • Maintien de l’emploi par la mise en place d’un dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé (toutes les infos et liens utiles sont consultables sur l’article du 19 mars)
    • Appui au traitement d’un conflit entre clients et/ou fournisseurs
    • BPIfrance vous apporte du cash directement et met en place un plan de soutien financier à destination des TPE et PME. Elle vous garantit vos prêts bancaires à hauteur de 90 % sur 3 à 7 ans, et vous garantit votre découvert à hauteur de 90 %. Toutes les infos ici. Un crédit supplémentaire à hauteur de 30% de toutes vos factures est mobilisable et s’additionne au premier prêt. BPIfrance suspend votre prêt à compter du 16 mars.

    Que font les assureurs pour les restaurateurs ?

    La seule avancée de ces derniers jour est : “la suspension des cotisations”. Les assureurs font toujours la sourde oreille et se cachent derrière cet unique argument : “l’état de catastrophe sanitaire n’existe pas juridiquement ». Contrairement à l’état de catastrophe naturelle, les assureurs ne couvrent pas les effets économique d’une pandémie.

    Les liens et documents utiles :

    Vous avez encore des questions ?

  • Actualités des restaurateurs face au coronavirus :

    Vous trouverez ici toute les actualités en temps réel pour les restaurateurs face à la crise du coronavirus. Informez vous sur les droits et les aides exceptionnelles mises en place par le gouvernant à destination des restaurateurs. Ces infos sont accessible gratuitement, cette démarche sert à soutenir le secteur de la restauration jusqu’au jour d’après… le coronavirus. #avecNosChefs

    19 MARS 2020 : Le Coronavirus fait toujours l’actualité des restaurateurs

    Des précisions sur le fond National de Solidarité

    Bruno Le Maire à apporté des précisions sur les conditions d’accès au fond National de Solidarité versé par BPIfrance par son discours du 17 Mars. Voir son discours ici. 2 conditions viennent cadrer ce jour l’accès au fond de solidarité :

    • Avoir un CA annuel inférieur à 1 000 000€ ht
    • Avoir subit une perte de CA de 70% en 2020 versus 2019

    Ces dernières précisions expliquent la fermeture des Drive et autres offres de vente à emporter… Ce dispositif anti-faillite se présente sous 2 formes. La première par le versement de 1500€ sur simple demande, la seconde est étudiée au cas pas cas et sur dossier. (Lien du dossier à télécharger en fin d’article)

    Le projet de loi sur le chômage partiel avance et se précise :

     La Ministre du Travail, Murielle Pénicaud, vient apporter des précisons également sur les conditions d’accès

    • Maintien à 100% de la rémunération pour un salarié payé au SMIC
    • Maintien à 70% du salaire brut pour un salarié payé au-delà du SMIC
    • Plafond limité à 70% de 4,5 fois le SMIC
    • Remboursement à 100% de l’indemnisation versée par l’entreprise
    • La prise en charge de l’État sera calculé sur la base de 35 heures hebdo

    Le paiement de cette indemnisation hors charges (reportées) incombe aux restaurateurs. Pensez à solliciter la BPI et votre banque afin de négocier un prêt de trésorerie. Ces prêts de trésorerie sont garanties par l’état, pensez à le rappeler à votre banquier lors de votre RDV ou lors de votre échange téléphonique (pensez aux gestes barrières).

    Argument de négociation avec votre banque :

    En cas de refus de votre prêt, voici un argument : suggérez leur de communiquer le nom de leur banque auprès de l’UMIH. M Chenet, président assure ceci ce jour :

    Je porterai personnellement à la connaissance du Ministre de l’Économie qui me l’a proposé, les noms des banques et des banquiers qui ne respectent pas l’engagement pris par le secteur !

    Didier Chenet

    D’autres bonnes nouvelles :

    • La SACEM suspends les facturations et prélèvements jusqu’au 30 avril
    • La redevance Spré  est également suspendue si votre établissement est fermé
    • Le Conseil National des Centres Commerciaux  se dit ouvert et à l’écoute à titre exceptionnel pour suspendre les loyers. Rapprochez-vous de votre bailleur
    • Factures des fluides : des négociations sont en cours entre les fournisseurs et Bruno Le Maire, à suivre…

    Que font les assureurs ?

    Les assureurs font toujours la sourde oreille et se cachent derrière cet unique argument : “l’état de catastrophe sanitaire n’existe pas juridiquement ». Contrairement à l’état de catastrophe naturelle, les assureurs ne couvrent pas les effets économique d’une pandémie

    Les documents utiles :

    16 MARS 2020 : l’actualité des restaurateurs face au coronavirus

    Le gouvernement a présenté les différentes mesures d’urgence qu’il a décidé de prendre afin de venir en aide aux restaurateurs. M Bruno Le Maire a annoncé des mesures visant à permettre aux entreprises de faire face aux difficultés de trésorerie :

    • Le report de paiement des charges sociales, patronales et salariales pour 3 mois dés mars et plus si nécessaire
    • Le report des charges et taxes fiscales dans les mêmes conditions. La TVA ne fait pas partie de ce report, elle devra être payée.
    • Pour les TNS le report de l’échéance sociales du 20 mars 2020.
    • La suspension des remboursements des crédits et crédits-baux et autres formes de crédits pour 6 mois et sans frais. Pas d’intérêts de retard, ni frais de dossier ne seront appliqués.
    • La garantie par BPIfrance à hauteur de 90% des découverts confirmés par les banques sur 12 à 18 mois.
    • La mise à disposition par la BPI de prêts de 3 à 5 ans de 10 000 à 10 millions d’euros.
    • La mobilisation par la BPI de toutes vos factures, la BPI y rajoutant un crédit de trésorerie de 30% du volume mobilisé
    • La suspension par la BPI de toutes vos échéances de remboursement de ses propres crédits auprès de votre établissement. La BPI s’apprête ainsi à mobiliser près de 3 milliards d’euros pour nos entreprises.

    Les décrets sont à paraître et seront communiqué lors de la prochaine mise à jour. Il n’y a pas de nouveau lien à date. D’autres liens utiles à lire ou relire ici :

    Résultat de recherche d'images pour "logo bpi france"
    Résultat de recherche d'images pour "numero vert"

    Pour soutenir les restaurateurs, Bpifrance met en place un numéro vert : 0 969 370 240. Vous pouvez aussi faire la demande en ligne ici.

    • Cotisations sociales, impôts, quoi faire ?
    Résultat de recherche d'images pour "urssaf logo"
    1. Des solutions de reports sont mises en place en fonction des différents statuts (TNS ou Salarié). Rapprochez-vous de votre expert comptable, c’est son boulot.
    2. Faite la demande de report des charges sociales par simple envoi d’un mail
    3. Centre des impôts : il vous suffit d’adresser au service des impôts dont votre entreprise dépend, un formulaire prévu à cet effet. Le formulaire est disponible sur la page d’accueil du site des impôts. vous pouvez le trouver en cliquant sur le lien suivant : lien site des impôts
    4. téléchargez ici la Demande simplifiée de délais de paiement de vos impôts.
    • Que peut faire mon assureur ? A l’heure ou j’écris cet article les assurances font bloc. Elles se déclarent elles-mêmes victimes et se cachent derrière le cas de force majeur pour ne pas indemniser les restaurateurs. C’est un scandale que déplore M Chenet, Président de GNI-HCR. Voir la vidéo.

    COMMENT ME CONTACTER ?

  • Aide d’urgence aux restaurateurs face à la crise du coronavirus

    Le 15 MARS 2020 : mises à jour :

    J’arrête toute mon activité et je me rend disponible pour aider les restaurateurs à passer le cap de la crise du coronavirus et ce jusqu’à nouvel ordre. J’ouvre mon réseau à tous les restaurateurs dans le besoin. Les annonces d’hier soir du Premier Ministre Edouard Philippe, ont eu l’effet d’une bombe dans le secteur de la restauration. Le coronavirus après les gilets jaunes c’est trop !

    Quoi faire maintenant que ton restaurant est fermé ?

    SERVICE GRATUIT, COMMENT EN PROFITER ?

    Comment passer la crise, comment préserver ta trésorerie ?

    Je stoppe toute mon activité jusqu’à nouvel ordre. Dans un premier temps je me rend disponible par mail, sur Facebook, Twitter, LinkedIn et par téléphone pour tous les restaurateurs. Des mesures sont annoncées une fois pas le Président, une fois par le 1er Ministre, une autre fois par le Ministre de Economie et des Finances, les unes après les autres. Tu trouveras ici une liste qui se veut la plus exhaustive. Cet article est mis à jour régulièrement jusqu’à la fin de cette fichue pandémie.

    Oui même samedi et dimanche, c’est ça aussi la restauration !

    COMMENT ME CONTACTER ?

    Tu as le choix, je suis présent sur les réseaux sociaux, sur le net et en cas d’urgence par téléphone :

    La liste des mesures exceptionnelles annoncées par le gouvernement à destination des restaurateurs, les liens utiles sujet par sujet :

    Fermeture des ERP à compter du 14 mars à 00h00 :

    La fermeture de tous les établissements recevant du public est faite. L’objectif à présent est de sauvegarder la trésorerie actuelle par tout les moyen légaux. Seuls les établissements de première nécessité sont autorisés à ouvrir. Lire l’arrêté ici

    La vente à emporter et les livraisons restent possible :

    Oui, le vente à emporter et les livraisons sont autorisés, mais dans certaines conditions :

    Sécurisez vos salariés et votre trésorerie :

    Mettre son personnel au chômage technique est une chose, sécuriser leur statue en ai une autre. Pensez aussi à vous, sécurisez votre trésorerie. Toutes les infos ici

    Téléchargez la Notice de déclaration d’activité partielle

    Débloquez des fonds auprès de BPIfrance :

    Résultat de recherche d'images pour "logo bpi france"
    Résultat de recherche d'images pour "numero vert"

    Pour soutenir les restaurateurs, Bpifrance met en place un numéro vert afin de faciliter l’accès à l’information pour traiter des problèmes de trésorerie : 0 969 370 240. Vous pouvez aussi faire la demande en ligne ici.

    Cotisations sociales, impots, quoi faire ?

    Résultat de recherche d'images pour "urssaf logo"
    • Des solutions de reports sont mises en place en fonction des différents statuts (TNS ou Salarié), rapprochez-vous de votre expert comptable, c’est son boulot.
    • Faite la demande de report des charges sociales par simple envoi d’un mail
    • Pour les impôts : il vous suffit d’adresser au service des impôts dont votre entreprise dépend, un formulaire prévu à cet effet. Le formulaire est disponible sur la page d’accueil du site des impôts, vous pouvez le trouver en cliquant sur le lien suivant : lien site des impôts
    • téléchargez ici la Demande simplifiée de délais de paiement de vos impôts.

    Que peut faire mon assureur ?

    A l’heure ou j’écris cet article les assurances font bloc, elles se déclarent elles-mêmes victimes et se cachent derrière le cas de force majeur pour ne pas indemniser les restaurateurs. C’est un scandale que déplore M Chenet, Président de GNI-HCR. Voir la vidéo.

    Que fait le gouvernement :

    Cette semaine je délivrait mes conseils pour se battre face à la crise du coronavirus. Revoir l’article ici.

  • Coronavirus et restauration, les annonces de Bruno Le Maire

    Ce jour Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances fait l’annonce de nouvelles mesures d’aides financières exceptionnelles pour soutenir les acteurs de la restauration qui font face au Coronavirus. Voici les mesures annoncées par le gouvernement et, si besoin, ess conseils d’expert pour la traverser (en fin d’article).

    La synthèse des mesures de Bruno Le maire pour traverser la crise :

    Plusieurs mesures sont annoncées mais pas encore disponibles sur le site du gouvernement .

    • Le report des charges sociales par simple envoi d’un mail
    • La possibilité de reporter les charges fiscales de la manière la plus simplifiée possible.
    • Des mesures de chômage partiel (voir communiqué de la ministre du travail)
    • Dégrèvement des impôts direct au cas par cas mais surtout en cas de menace de disparition (liquidation judiciaire)

    Vous voulez voir la vidéo ? C’est ici

    Les chiffres du jour, le Coronavirus VS la restauration :

    • – 60% pour les traiteurs
    • -30 à -40% dans l’hôtellerie
    • -25% dans la restauration
    • Et plus encore pour le secteur de l’événementiel

    Les régions ne sont pas égales face à la crise, la restauration sur Paris souffre bien plus que la province de la crise du Coronavirus. Didier Chenet, président du GNI confirme les chiffres catastrophiques du moment.

    Mes conseils pour se battre face à la baisse d’activité :

    Aujourd’hui plus que jamais, la maîtrise de vos KPI, de votre fond de roulement et l’anticipation de votre gestion nécessite toute votre attention. Voici mes conseils :

    • Communiquez auprès de vos clients, ne laissez pas de silence que les médias viennent combler avec de la sur-information, de la psychose et de la peur. Faites chauffer #Instagram & #Facebook !!!
    • Intervenez sur vos stocks immédiatement.
    • Faites le point sur vos effectifs
    • Prenez contact avec votre banque et anticipez avec elle vos besoins en trésorerie.
    • Contactez votre assurance, eux connaissent les mesures exceptionnelles que le gouvernement met en place. Elle vous aidera à y voir clair et à obtenir ces aides. De plus certaines assurances couvrent ces cas de forces majeur, contactez-la !
    • Vous avez une protection juridique ? C’est le moment de les appeler !!!
    • Appelez votre bailleur, négociez le loyer, les délais de paiement, n’attendez pas d’être en retard de paiement pour négocier.

    Bref, ne restez pas inactif, des solutions existent mais il faut réagir maintenant, contactez-moi !